Epica ~ Monster Hunter 3 Ultimate Index du Forum
 
 
 
Epica ~ Monster Hunter 3 Ultimate Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La chasse aux monstres, TOME I (Monster Hunt I)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Epica ~ Monster Hunter 3 Ultimate Index du Forum -> Abysses d'Epica -> Corbeille ou y'a pas pied
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Melodia
Déesse de la miséricorde

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2012
Messages: 503
IG: Melodia
Rang: 216
Localisation: -
Sexe: Féminin

MessagePosté le: Lun 16 Avr - 09:08 (2012)    Sujet du message: La chasse aux monstres, TOME I (Monster Hunt I) Répondre en citant

[HRP]Je pensais terminer avant de commencer à publier ma fic, mais comme Juju meurt d'impatience de me remettre sur les rails, je partage donc progressivement le déjà réalisé avant de publier une suite (Quelqu'un à du temps en rab ?!). En espérant ne pas trop vous faire  trop attendre d'une part et vous décevoir dans la longévité de l'histoire d'autre part !  [/HRP]


CHAPITRE I, Les tournois, PART

La ville était remuante. Il y avait des chasseurs partout qui prenaient la direction des arènes. Il y avait de toutes les sortes de chasseurs, allant du débutant à l'expert dans un type d'armes, hommes en majorité mais quelques femmes faisaient également partis de la fête. Rares étaient les vétérans. La moyenne d'âge tournait aux alentours de 25 ans même si un homme aux cheveux blancs et à la morpho-hache bien abimée par le temps semblait motivé pour entrer dans l'arène.

Tout le long du chemin, des deux cotés du sentier, des étals s'étaient dressés et des marchands tentaient d'attirer le regard des chasseurs avec leurs marchandises. Des pioches, des fillinsectes, des potions sur des étagères entières étaient les instruments les plus courants. Toutefois, l'attelage qui semblait avoir le plus de succès était celui de Joseph Still. Fils de combineur, il avait repris l'affaire familiale et profitait de la fête qui arrivait pour vendre des biens déjà combinés avec des prix relativement intéressants et partageait ces meilleurs promotions. Ainsi, on pouvait trouver sur sa table des méga potion, des potions max, des fosses piégées et des pièges à choc sans oublier toutes une panoplie pour les fusarballetiers qui s'entassaient devant lui pour récupérer ces balles en tout genre de qualité reconnue. La journée allait être longue pour lui.

Melodia, chasseuse de 27 ans, prenait son temps pour rejoindre l'antre si convoité : L'arène. Pas vilaine physiquement, elle arborait toutefois une vilaine cicatrice au coin du visage. Toutefois, ce n'est pas celle-ci qui attirait l'œil des étrangers mais plutôt sa pigmentation. Melodia était née albinos, ce qui faisait d'elle une personne aux cheveux blancs, aux sourcils blancs, … Elle était marquée d'une étrange tâche noire sur le haut de l'épaule signifiant une appartenance à un clan. Elle apparaissait toujours au public en faisant grise mine, avec son regard qui en disait long généralement et qu'elle ne changeait que rarement et seulement en ôtant son attirail de guerre. Pourtant, paradoxalement, cette façon d'être n'était qu'une façade car, en vérité, Melodia était une personne très agréable, posée et on ne peut plus réfléchie. Un homme la regarda avec insistance. Immédiatement repéré, Melodia le dévisagea de la même façon. Gêné, l'homme détourna alors maladroitement le regard et accéléra le pas pour rejoindre les personnes qui l'accompagnaient et qui se hâtaient pour arriver plus tôt dans l'arène.

Arrivée dans les gradins les plus proches de la barrière ultime avant de pouvoir rejoindre le sable de l'arène, Melodia découvrit une place ronde coupée en 4 par des murs assez épais mais pas très haut, montés pour l'occasion. Un système électrisé avait été relié autour des zones de gros monstres, pour les empêcher de rejoindre d'autres zones et ce système faisait un immense quart de camembert s'élevant assez haut dans le ciel. Ces places les plus proches étaient réservés aux chasseurs reconnus et seulement sur invitation du maître de guilde. Dans ces 4 petites enceintes, 4 types de combats différents s'y dérouleraient. 2 seraient réservés aux débutants et 2 réservés aux experts. Dans chacune de ces 2 catégories, une serait pour les gros monstres, une autre pour les petits monstres sachant que, pour l'occasion, la ville avait capturé les plus féroces petits monstres de chaque catégorie. Rares et difficiles à immobiliser, ces petits monstres étaient l'élite de leur race. Généralement, c'était de vieux chasseurs qui s'y attelaient, n'ayant plus grand chose à prouver avec de gros monstres et laissant la place à de plus jeunes chasseurs.

Melodia se plaça derrière la partie débutant et petits monstres pour un moment. La majorité de la foule s'amassait plutôt derrière le concours expert de gros monstres. Trop de monde, trop de boucan, trop de bousculades, rien que des choses que Melodia ne supportaient plus. Un jeune chasseur à peine âgé de 14 ans entra armé d'une épée longue légèrement plus petite que la normal pour s'adapter à sa taille. C'était une lame barbare simple, couleur océan. Melodia pensa que ce petit était fils de pêcheur à en juger le logo qu'il arborait dans son dos et qui se trouvait notamment sur de grosses caisses dans le port généralement. Le jeune garçon combattit vaillamment 3 uroktors qu'il terrassa en 2 minutes et 57 secondes. Tous les candidats passés pour la catégorie Uroktors, vint alors le tournoi Jaggia. 5 jaggias seraient alors lâchés autour des candidats. Plusieurs chasseurs débutants se succédèrent. Le meilleur temps obtenu fut 4 minutes et 23 secondes. Visiblement, ce tournoi apparaissait plus compliqué pour de jeunes chasseurs, sachant que le jaggia était la forme inférieure au grand Jaggi. 6, 7, 8, 9 chasseurs étaient passés et Melodia était concentrée sur ceux-ci. Arriva alors le dernier. Melodia fut stupéfaite par l'assurance dégagée par celui-ci.

- Mmmh, une chasseuse ! Murmura Melodia dans sa barbe. Habillée de vêtement verdâtre fait à partir de jeunes jaggis, elle trotta sur quelques mètres pour arriver au centre de l'arène. Elle se baissa et attrapa une poignée de sable qu'elle frotta délicatement sur ces mains. Cela fait, elle dégaina alors un magnifique Tabar sanglant, une épée courte empreinte de poison qui luisait le long de la lame d'un mauve brillant qui apparaissait terriblement venimeux. De sa main gauche, elle brandit son bouclier, le maintenant le long de son corps toutefois. La chasse commença quand 5 jaggias se bousculèrent pour entrer dans l'arène. Ils encerclèrent la chasseuse qui les regarda sans faire le moindre geste. Poussant de petits cris pervers, ils attendaient le signal du plus gros d'entre eux. La chasseuse connaissait bien les jaggis et donc, logiquement, les jaggias. Plus organisé que les jaggis, les jaggias suivaient les actions de leur petit chef de groupe et la chasseuse avait d'ores et déjà repéré le patriarche de ses yeux aiguisés. Il s'était placé dans son dos. La chasseuse observait les réactions du jaggia face à elle pour savoir quand le plus costaud attaquerait en traitre.

C'est un jaggia sur sa droite qui lança les hostilités et qu'elle para sans souci en lui administrant, dans l'élan, un grand coup de bouclier qui le sonna. Elle se tourna rapidement sur elle même et lança son bras droit sur le chef en lui tranchant le bas ventre. Elle était impressionnante. En un coup de hachette bien placé, elle venait d'annihiler le plus gros jaggias en un seul coup ! L'autre point impressionnant, c'est que la jeune fille venait de mettre en déroute les 3 autres jaggias qui n'avaient osé que passé et qui s'étaient acculés le long du mur des gradins, méfiant et surpris par la dextérité de leur adversaire. Elle n'était visiblement pas tombé sur les jaggias les plus téméraires ! Sa stratégie fut la bonne. La partie était d'ores et déjà gagnée.

Provocante, sûre d'elle, elle fit alors usage de ces cordes vocales en imitant le jaggias en direction de ces 3 compères côte à côte. Elle semblait consciente du temps inutile qui s'écoulait et elle profitait de sa domination. L'un d'eux s'avança sur elle en courant. Elle l'esquiva d'une splendide pirouette sur le coté en prenant appui sur sa main armée du tabar et fit un tour de rein, son bouclier parallèle au sol et se tourna tel une toupie pour lancer son bouclier en direction des 2 autres jaggias au pied des gradins désormais. L'un d'eux eu le temps de s'accroupir avant de foncer sur elle tandis que le second recevait le bouclier dans la patte gauche. Le jaggia s'écroula et la chasseuse s'élança sur lui et lui trancha la carotide dans un demi cercle magnifiquement bien exécuté. Le jaggia qu'elle avait esquivé se trouvait très proche d'elle et était passé à la charge durant sa course vers le second jaggia tué. Elle exécuta alors une nouvelle pirouette en arrière pour agrandir l'espace entre elle et son adversaire à l'aide de ces 2 mains, abandonnant son bouclier sur place en attendant.

- Elle est sacrément agile cette petite rétorqua alors Melodia à voix basse, appréciant ce qu'elle voyait plus bas.

C'est à ce moment qu'un cri terrifiant retentit dans son dos. Assourdissant, la chasseuse eu le réflexe de placer une main sur une oreille, tentant d'en faire de même sur la seconde avec son épaule. Dans les airs, un rathian énorme pour sa race déboula dans l'enceinte des débutants, section petits monstres où se trouvait la chasseuse. Comment a-il pu traverser le barrage foudroyant qui le coupait dans les airs ?! Quoi qu'il en soit, il était désormais dans une autre arène et il ne lui fut pas longtemps pour détecter la chasseuse en contrebas. Melodia bondit sur la barrière et sauta sans réfléchir dans l'arène. Elle atterrit durement sur le sol, un genou à terre, sa lance Gobulu Muraaka bien arnaché dans son dos. Le rathian piqua alors sur la jeune chasseuse qui se remettait du hurlement de la bête. La foule à l'opposé de l'arène commençait étrangement à s'intéresser à ce qu'il se passait chez les débutants et se déportaient peu à peu vers eux. Melodia plongea sa main dans sa poche et saisit un objet qu'elle s'apprêtait à lancer à la future victime du rathian.

- Attrape ça petite !

La chasseuse fit un pas en avant et attrapa l'objet en faisant, une fois de plus, une belle roulade vers l'avant qui n'avait pas perturbé le rathian qui allait tout droit sur sa cible. L'impact était pour dans une toute petite seconde ! Puis, la chasseuse disparu, laissant le rathian saisir du vent en faisant monter un petit nuage de poussière de sable. La chasseuse réapparu soudainement à coté de Melodia. Sans expression particulière de surprise, elle tourna la tête vers elle et lui dit d'une voix naturellement très douce mais enjouée :

- Un transporteur courte distance ! Merci !

Melodia fit simplement un signe de tête et esquissa toutefois un léger sourire de coin. Melodia pensa en silence que l'improvisation était aussi un de ces forts visiblement. Elle venait d'utiliser cet objet avec brio, en une fraction de seconde.

Dans la foule, les gens quittaient en trombe l'arène désormais, terrifié par l'insécurité que procurait le mur électrifié. Les seuls qui restaient, étaient soit les rares chasseurs qui ne participaient pas à un tournoi et dieu sait qu'ils sont très très rares, soit des casses-cou qui voulaient assisté au spectacle imprévu au péril de leur vie. Les grosses portes grillagées par où entraient les différentes créatures avaient été abaissées, laissant les quelques chasseurs dans l'arène livré à eux même, sans issue. La majorité des chasseurs débutants qui avaient participé se dirigeaient vers la sortie eux aussi et les chasseurs les plus expérimentés se trouvaient dans une salle basse de l'arène, en attente des résultats autour d'un bon vin béni, loin des combats et des dangers de l'arène, ignorant les tragiques événements. Les murs épais de l'arène étouffaient les réjouissances de l'arène, sans oublier le tumulte de la taverne de l'arène elle même.
Melodia s'adressa de nouveau à sa compagne de combat tandis que le rathian se posait au sol, face à elles :

- Récupère ton bouclier, je vais l'occuper de l'autre coté en attendant.

Melodia porta 2 doigts à sa bouche en s'écartant au trot sur le coté droit et siffla fortement, laissant s'échapper un sifflement assez puissant et très aigu. Attiré, le rathian tourna sa longue tête vers elle. Il se tourna et se mit alors à courir dans sa direction. Melodia s'arrêta et tendit son bouclier pour échapper aux grosses pattes et aux longues griffes de son adversaire qui semblait vouloir la piétiner. La jeune chasseuse courut à son tour en direction de son bouclier et sortit une petite bombe flash de sa poche. Le rathian lança sa tête sur Melodia pour la mordre et finit sa course derrière elle, après avoir rebondit sur le solide bouclier. Il s'arrêta dans une glissade sur le sable. Elle se tourna vers lui en un instant et lui administra quelques coups de lances dans le flan avant de reculer de 3 pas. Elle fut vite rejoint par la chasseuse qui avait retrouvé son bouclier. C'est à ce moment de répit qu'elle dit

- Au fait, moi c'est Lina.

Melodia garda les yeux rivés sur le rathian qui se retournait et qui jetait un œil sur la panique du public. Le rathian s'envola de nouveau. Melodia passa sa main dans sa petite sacoche accrochée sur son flanc et saisit une fosse piégée qu'elle déverrouilla. L'objet devint plus gros mais resta très plat dans sa main. Pendant la rapide installation de celle-ci pendant que le rathian accomplissait des rondes dans le ciel, Melodia se présenta à son tour :

- Appelle moi Melodia. Elle ajouta immédiatement après : Tu jetteras cette bombe à mon signal juste devant ces yeux. En attendant, écarte toi de ce piège et laisse moi l'attirer.

Pourtant forte tête habituellement, Lina s'exécuta sans rechigner car elle savait qu'elle n'était pas encore de taille face à un rathian, seule ou sans des partenaires avec qui elle combineraient efficacement. Elle attendit sagement le signal de Melodia. Depuis le ciel, le rathian se replongea sur ces adversaires et, en l'occurrence, son dernier adversaire, l'autre ayant disparu de son champs de vision immédiat. Le rathian piqua à nouveau, sur Melodia cette fois-ci, les serres en avant. Melodia saisit un nouvel objet qui était une petite sphère irrégulière de couleur brune comme on en trouvait rarement dans les villes. Elle attendit que le rathian soit proche d'elle, légèrement reculée du piège. Puis, une fraction de seconde avant que le rathian lui plante ces griffes empoisonnées, Melodia lança la sphère au sol qui rebondit alors assez haut et suffisamment fortement pour frapper le rathian et passer à travers ces plûmes. Lina, au pied du mur, avait eu une grande sensation de peur avant que Melodia ne jette cet objet. Puis, voyant le rathian s'écraser lourdement au sol soudainement, elle se mit à courir dans sa direction sans attendre que Melodia lui ordonne. La chasseuse expérimentée avait très bien visée. La boule de gravité avait rebondit idéalement et avait provoqué une surcharge pondérale violente sur le rathian qui ne pouvait plus, temporairement, se porter avec ces ailes. Là où la combinaison de Melodia était excellente, c'est que la sphère avait touché le rathian juste sous le piège. Ainsi, le volatile se retrouvait piégé dans le sol. Un flash apparu et le rathian fut éblouit. Il se fondit sur le sol, immobile temporairement. Lina venait de jeter sa bombe flash du dos du rathian, explosant juste sous ses yeux. Ne bougeant presque plus, Melodia et Lina s'acharnèrent sur leur adversaire avec de grand coup de lance dans l'aile pour Melodia et de petits coups de haches de Lina aux alentours de la queue du rathian pour tenter de la lui couper, dépassant légèrement du sol. Lina était cupide et désirait obtenir de bons objets de cette victime facile. Melodia prit la parole dans l'effort :

- Tu n'écoutes jamais ce qu'on te dit ?
- C'était le moment ! Je l'ai sentis. C'était génial ce que tu as fais ! Je n'ai jamais rien vu de tel !

Melodia ne rajouta rien et concentra ces efforts pour briser l'aile du rathian, ce qu'elle réussit à faire à en juger le bruyant craquement. Chanceuse, de multiples petits éclairs transpercèrent la femelle oiseau. Elle était paralysée et toujours dans son piège.

- C'est toi qui a fait ça ? Rétorqua Lina agréablement surprise. Melodia lui répondit avec une réponse relativement complète :
- Gobulu Muraaka, une lance faite des pointes paralysantes issues d'un Gobul que j'entretiens avec une substance liquide à base de champignons paralysants pour augmenter les chances de succès. Les rathians y sont très sujets, comme tu peux le voir, aussi gros qu'ils soient.
- Impressionnant !

Lina eu soudain une mine horrifiée qui intrigua Melodia. Les 2 chasseuses se tournèrent vers le mur des combattants experts, catégorie gros monstres, au nord de l'arène. Le mur tremblait sous les charges de quelque chose.

- Qu'est ce qui peut bien se passer là bas ? Demanda Lina.
- Tu as peur ? Rétorqua Melodia en sortant des bombes tranquillisantes et les jetant sur le rathian qui finit par s'écrouler de fatigue.
- En temps normal, non ! Se vexa Lina qui arborait une moue mécontente. Par contre, seule avec toi dans l'arène et sans issue, je suis logiquement inquiète !

Melodia resta calme, passant son bras sur son front pour enlever des petites gouttes de sueurs perlant ici et là.

- Ta réaction est logique, il n'y a pas qu'un monstre là bas.
- Comment ça ?! Répliqua Lina en haussant la voix.
- Trop de coups rapprochés dans un labs de temps trop mince.
- Qu'attendons nous alors ? Prenons un téléporteur !

Melodia fit grise mine et répondit :

- Tu en as toi ? Je t'ai donné le seul qu'il me restait …

Lina contourna le rathian qui se trouvait dans les bras de morphée et se rapprocha de Melodia. Du haut de ces 17 ans, Lina tentait de rester courageuse et ne céda pas à la panique. Elle jeta un regard légèrement implorant à Melodia qui lui répondit par un autre regard plus dur, rassurant finalement. Elle plongea une énième fois la main dans sa sacoche et en sortit 3 bombes de fumée qu'elle lui tendit. Elle ajouta :

- Tu en as assez fait pour une débutante. Ce qui est derrière ce mur est bien plus terrible que le rathian. Va te cacher et utilise une bombe si tu es repérée. Elles te permettront de filer et de te cacher un peu plus loin. L'idée n'est pas de te défendre mais de gagner du temps avant que d'autres chasseurs viennent nous chercher.
- Et toi Melodia !
- Je les occuperai. Exécution !

Sa voix était toujours aussi rassurante mais Melodia savait pertinemment qu'elle ne pourrait pas lutter longtemps contre plusieurs gros monstres dans une zone aussi restreinte et avec peu d'objet sur elle maintenant. Elle fit l'inventaire de ce qui lui restait, le regard posé sur le mur s'effritant peu à peu. L'arène était presque vide. 2 hommes criaient quelque chose dans la direction des 2 chasseuses piégées mais leurs paroles n'étaient pas assez audibles pour que Melodia ou Lina les comprennent. C'était une questions de minutes maintenant, peut être de secondes ...

CHAPITRE I, Les tournois, PART II

Lina tendit l'oreille. Elle entendait des bribes de voix provenant de ces observateurs inquiets. Leurs mains autour de leur bouche, ils s'époumonaient en tentant d'amplifier la portée de leurs paroles. Lina comprit :

- C'est un gros et des charlots !

Dans ces pensées, Lina se dit que c'était n'importe quoi ! C'était inutile d'insister plus longtemps à les comprendre. Le courant d'air sifflant dans l'arène et emportait les paroles jusqu'à les faire disparaître avant d'arriver jusqu'à elles. Les coups s'intensifiaient sur le mur qui tombait en ruine. Un gros morceau tomba au sol. Melodia posa sa main sur l'épaule de Lina et lui dit calmement, cette fois-ci :

- Il est temps pour toi de te tapir dans l'ombre. Dépêche toi !
- Non ! Répondit Lina en se raidissant. Je ne t'abandonnerai pas. Nous mourrons ensemble s'il le faut.
- A quoi ça t'avancera de mourir petite idiote ?
- Et toi ? Tu pourrais répondre à ta propre question ?

Melodia se tourna vers Lina et lâcha sa lance pour saisir sa seconde épaule. Elle la secoua légèrement d'avant en arrière et lui dit en haussant la voix :

- J'ai terrassé de nombreuses créatures, j'ai eu de graves blessures et je suis encore là. Tu ne combats que de petits sbires en fuyant les plus menaçants et les plus costauds. Ne donne pas ta vie inutilement, planque toi et devient une grande chasseuse !
Lina entendit bien les paroles de Melodia qui raisonnaient dans son esprit. Elle était bien placée pour savoir comment elle réagissait elle même en temps normal. Elle resta silencieuse. Puis, jetant un œil sur le mur défoncé par un imposant Devil Jho balafré sur toute la tête, elle lui répondit de façon très provocante :

- Souhaite moi bonne chance !

Lina se mit à courir vers le mur et s'arrêta à mi chemin entre le rathian et le Devil Jho qui achevait de détruire le mur pour pouvoir passer par dessus plus facilement. Elle jeta une bombe de fumée entre elle, ce qui ralentit considérablement l'avancée du terrible monstre solitaire, le rendant un peu moins nerveux temporairement. Devil Jho s'avançait doucement, cherchant ses proies. Pendant ce temps là, Melodia avait ramassé sa lance et s'acharnait sur le rathian endormi en lui donnant de nouveau coup de lance sur son ventre, la zone la plus molle de la bête. Éclaboussée de sang de l'adversaire vaincu, elle y extirpa un gros morceau de viande et acheva l'animal et enfonçant profondément sa lance dans son cœur qui battait au ralenti, à un rythme très régulier qui justifiait son sommeil.

- Pardonne moi rathian, mais c'est toi ou nous ...

Son armure blanche de barioth était repoussante, avec autant de blanc que de rouge. Tenant à pleine main le morceau rouge et dégoulinant de sa main gauche, elle commença à courir en direction de Lina et jeta le morceau de viande devant la jeune fille qui fut rebutée par ce qu'elle vit tomber devant elle. Elle s'énerva aussitôt :

- Mais tu es un monstre ma parole !
- Tais toi ! S'énerva Melodia à son tour. Devil Jho est une créature indépendante qui mange énormément. Ce morceau de viande cru pourrait bien ...

Melodia n'eut pas le temps de terminer sa phrase. Une nouvelle portion du mur venait de tomber et un Diablos surgissait, rageur, dans l'arène des 2 chasseuses. Une de ces cornes était déjà cassée. Il fonçait droit sur les filles. Melodia poussa violemment Lina sur sa gauche et para la charge du diablos avec son bouclier avant de faire un très large arc de cercle avec son bras, parallèlement au sol, pour venir cogner la jambe derrière elle. Vexée, Lina se remit debout d'un bon et s'élança à son tour sur le diablos, saisissant l'autre jambe et distribuant de violents coups de Targa sanglant. Le diablos entreprit de donner de grands coups de queue autour de lui. Cachées sous ses pattes, les chasseuses purent facilement continuer leurs assauts. Lina réussit à empoisonner le diablos qui fut étourdit un moment et qui montra des signes de douleur. Devil Jho apparu alors derrière le petit nuage de brume qui s'était estompé de moitié. Pour couronner le tout, Melodia aperçu un second diablos de l'autre coté du mur et qui venait de s'enfoncer dans le sol. Aussitôt vu, aussitôt ressenti. Le sol trembla en dessous d'elle. Melodia resta stable mais Lina perdit l'équilibre sans chuter au sol toutefois. Devil Jho approchait. Derrière elles, Le diablos allait surgir. Melodia agrippa Lina et l'emmena plus près du Devil Jho.

- A mon signal, tu plonges sur le coté ! Attention, maintenant !

Lina s'exécuta, Melodia en fit de même de l'autre coté. Surgissant du sol, le diablos fonça droit sur le Devil Jho et l'empala avec sa corne droite. Devil Jho rugit et ces multiples cicatrices devinrent rougeoyantes. Devil Jho avança sa tête et mordit le cou du diablos. Ce pauvre diablos fut ensuite propulsé contre le mur quand le Devil Jho lui envoya un puissant coup de queue. Malheureusement, le répit fut court. A peine debout, Melodia et Lina furent contrainte de courir à nouveau sous la charge du diablos empoisonné qui entendait bien en découdre encore un peu avec elles. Tout en courant, Lina pensa : « Ces types, ils disaient : C'est un Jho et 2 diablos ... Quel idiote de ne pas l'avoir compris ! ». Jetant un oeil à leur position, elle s'aperçut que les hommes en question avaient disparu. Elle s'adressa alors à Melodia, légèrement essoufflée :

- Comment ont-ils fait pour être tous dans l'arène ensemble ?
- Tu ne devines pas ? C'est très simple pourtant ! Rétorqua Melodia.
- Je suppose que l'une des grilles n'a pas tenu de l'autre coté. Mais même avec ça, ils sont dans des cages à l'intérieur !
- Tu as tout compris petite.

Elles foncèrent vers le bord du mur menant au centre de l'arène. Dos à celui-ci, Devil Jho les regarda avant de s'avancer puis, par chance, il s'arrêta près du morceau de viande laissé par terre par Melodia préalablement. Cela leur offrait un peu de répit et seulement 2 diablos à esquiver. Seulement 2 diablos … C'est si peu dire … Justement, les diablos se remettaient en chasse. Le réflexe de Lina fut de lancer une bombe de fumée au sol. Perturbés, les monstres se stoppèrent et cherchèrent à gauche, puis à droite, piétinant désormais sur place. Les filles s'extirpèrent du traquenard et Lina jeta une seconde bombe de fumée pour couvrir leur fuite pour passer près du Devil Jho qui terminait sa friandise. Lina attira Melodia du coté de l'autre arène, par là où se sont échappés ces 3 là :

- Bonne idée que tu as là Lina. Tu es une chasseuse intelligente.
- C'est notre seule potentielle sortie ! Il faut tenter de la rejoindre coute que coute.

Le mur était totalement défoncé. Elles n'eurent aucun mal à passer au dessus. Melodia prit appui sur un bras pour monter sans effort. Lina, quant à elle, fit un simple saut et atterrit directement debout dessus puis se jeta en avant pour effectuer une roulade en avant et gagner quelques secondes.

- Ce n'est pas possible ! S'écria Lina.

Un rathalos de couleur rouge foncé et tigré de noir ici et là se tenait devant l'entrée baissée à peine d'un quart. Son plumage en disait long sur sa férocité. Juste à coté de sa patte droite gisait un corps sans vie, surement celui du chasseur qui se trouvait coincé dans cette salle et qui ne s'attendait pas à voir débouler un Devil Jho et 2 diablos. Quoi que, nul ne sait qui il était en train de combattre à ce moment là … Le pauvre homme avait rendu son dernier soupir en vain. Ce gardien improvisé était un réel problème pour s'échapper, même s'il ne suffisait que de l'esquiver et courir droit dans l'embouchure. Melodia fit signe de rester tranquille à Lina et elles s'écartèrent du passage troué pour se masquer des proies auxquels elles venaient d'échapper précédemment. Melodia souhaitait gagner du temps. Téméraire, Lina brandit sa hachette et son bouclier, prête au combat. Melodia fouilla dans sa sacoche et en sortit une ration qu'elle donna à sa compagne qui commençait à fatiguer. Lina l'attrapa et l'avala d'une traite, jetant le tube vide au sol. Le rathalos s'avançait doucement de ces futures victimes avec un regard très menaçant. C'est à ce moment précis que des voix se firent entendre du passage souterrain de l'arène.

- On y va ! Foncez ! Immobilisez les tous !

Une dizaine de chasseurs entrèrent dans l'arène et s'apprêtaient à attaquer le rathalos qui ne tourna que la tête. Des chasseurs expérimentés entraient les uns après les autres au galop. Ils étaient de toutes les trempes, allant du solide et grand gaillard au plus petit mais pas pour le moins redoutable. Le rathalos poussa un cri puissant pour intimider ces adversaires, ce qui ne fonctionna pas vraiment à en juger par l'assaut mené par un vieil homme barbu que Melodia avait aperçu avant d'arriver sur place. Pendant que les plus jeunes chasseurs appliquaient leur tâche, le vieil homme se dirigea vers Melodia et Lina pour prendre des nouvelles de leur santé.
- Je suis Winmal. Le maître de guilde nous a alerté pour l'accident. Quelques volontaires ont accepté de venir nettoyer le terrain et sauver les quelques chasseurs encore dans l'arène.

Melodia prit les devants et saisit son poignet pour le saluer et répondit :

- Je suis Melodia, je regardais cette débutante combattre quand je suis entré dans la place depuis les gradins pour la secourir d'un rathian que nous avons réussis à capturer ensemble. De l'autre coté, il y a 2 diablos et un Devil Jho. Comment comptez vous procéder pour les combattre séparément :

Winmal appela des chasseurs qui arrivaient. Les 3 hommes s'approchèrent.

- Toi, divertis les diablos et tente de les amener ici. Vous 2, achevez le rathalos et formez 2 équipes pour stopper les diablos et le Devil Jho de l'autre coté.

D'un signe de tête pour affirmer qu'ils avaient compris, les hommes coururent en direction de leur mission. Melodia reprit les devants de la discussion.

- Pouvez vous escorter cette petite, je vais aller prêter main forte aux autres.
- Non non, laissez moi faire. Vous avez assez donné pour aujourd'hui. Rejoignez les souterrains, ils sont surs désormais.
- Bien. On y va Lina.

Bougonnant dans son coin, Lina n'était pas satisfaite par la tournure des choses. Elle ne voulait pas qu'on l'écarte si facilement de l'action. Melodia avait sentis le coup venir et saisit la jeune fille par le bras pour la tirer vers la sortie.

- Tu me fais mal ! Se plaignit-elle. Melodia lui retourna un regard sévère, sachant très bien ce qu'elle aurait voulu faire.
- Sais tu qui tu avais en face de toi ?
- Un vieillard qui ne peut que donner des ordres. Rétorqua-elle de manière insolente.
- Un vieillard ? C'était Winmal la légende ! Cet homme faisait partie de l'expédition « étoile du nord » il y a 3 ans. Il a été l'un des rares à survivre au terrible Caedeus qui se terrait dans une grotte sous marine immense du coté de Teressalah. Il est le seul encore vivant pour en témoigner.

Lina resta bouche bée et se laissa escorter. A vrai dire, elle ne savait pas ce qu'était un Caedeus. Les autres chasseurs avaient gravement meurtris le rathalos qui tenait à peine debout pendant ce temps là. De l'autre coté du mur, le combat semblait faire rage, surtout depuis que Winmal les avait rejoint. Lina se retourna pour observer ce qui se tramait derrière elle. Elle vit Winmal brandir très haut sa morpho-hache au dessus de sa tête, accueillant un diablos debout sur les morceaux restants du mur effondré. Elle aurait tellement aimé le voir combattre plus longtemps maintenant qu'elle savait qu'il avait beaucoup d'importance aux yeux des autres chasseurs. Elle tira à l'inverse de Melodia, pour lui faire comprendre qu'elle n'appréciait pas la pression qu'elle exerçait sur elle. Melodia la lâcha et lui dit :

- On a plus intéressant à faire tu ne crois pas ?

Lina réfléchit un instant. Elle se souvint alors de leur discussion précédente. Lina arbora un joli sourire et suivit Melodia sans rechigner dans le tunnel, visiblement moins contrainte soudainement. Une fois la porte passée, Melodia fit un signe à Lina de rester sur la gauche de la porte, Melodia prenant la droite. Elle scruta minutieusement le mécanisme de fermeture de la porte. Lina l'imita et bloqua un instant sur quelque chose qu'elle trouvait louche.

- Viens voir par là ! Regarde ça. Melodia s'approcha et examina attentivement ce coté ci de la porte.
- Bien vu. Cet épais morceau de bois a obstrué le mécanisme, laissant la porte ouverte. C'est bien ce que je pensais … Cet accident n'est pas le fruit du hasard !
- Comment avais tu deviné ? C'est la présence de tant de monstres d'un coup ?
- Exactement. Il faut que nous sachions qui était l'homme de ce coté ci de l'arène. Il pourrait y avoir un lien. Nous irons voir les registres de passage pendant la panique et, éventuellement, savoir qui était chargé des portes.

Les chasseuses traversèrent de longs couloirs ingrats et dégradés par le temps. Plus loin, de grosses cages enfermant les bêtes étaient ouvertes. Il n'y avait plus un seul monstre en cage. Lina s'arrêta de trottiner et observa.

- Tu as remarqué ? Fit Lina.
- Quoi ?
- Les cages ?
- Elles sont ouvertes et aucune ne sont défoncées. Ça confirme bien ce qu'on pensait.
- Je t'ai cru à l'instant où tu m'as fais remarquer la présence des 2 diablos et du Jho.
- Dépêchons nous, on peut peut être encore atteindre la salle des registres.

Melodia et Lina se hâtèrent en direction des couloirs rénovés. Devant la porte, des gardes les accueillirent et leur demandèrent qui elles étaient. Lina s'excita et lui dit vivement :

- J'étais dans l'arène débutant quand tout à déconné ! Laissez nous passer maintenant !

Le garde vexé lui répondit calmement de rester tranquille et il appela un homme derrière la lourde porte avec qui il chuchota quelques mots inaudibles. Melodia réussit à entendre la réponse de l'autre homme qui était moins discret que le premier.

- Si elle dit qu'elle était dans l'autre arène, vaudrait mieux faire profil bas, elle aurait pu y rester ...

Le premier garde leur fit signe d'entrer. L'homme derrière les portes les accueillit à son tour et s'excusa de nombreuses fois pour les circonstances difficiles qu'elles avaient dû affronter toutes les 2, seules, face à autant de grands monstres. Lina aurait voulu lui exposer la vérité des choses mais ne voyant pas Melodia réagir plus que cela, elle comprit que ce ne serait pas ces hommes là qui arrangeraient les choses. Melodia échangea un regard complice avec la jeune chasseuse, fière qu'elle eut compris ce qu'elle voulait faire. L'heure des révélations allaient bientôt arriver.

Malheureusement pour elles, il était trop tard pour fouiner à la recherche d'indices. Les sécurités étaient de nouveau en place, plus que ça même. Il était impossible de traverser un couloir sans voir un membre de la garde de la cité.  

_________________


Dernière édition par Melodia le Ven 20 Avr - 07:46 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 16 Avr - 09:08 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Melodia
Déesse de la miséricorde

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2012
Messages: 503
IG: Melodia
Rang: 216
Localisation: -
Sexe: Féminin

MessagePosté le: Mer 18 Avr - 10:40 (2012)    Sujet du message: La chasse aux monstres, TOME I (Monster Hunt I) Répondre en citant

CHAPITRE II, Violation du code

Lina n'en revenait pas. Elle venait de dormir toute la nuit dans la plus belle chambre qu'elle n'ai jamais vu. Un lit double immense rien que pour elle avec des draps fabriqués du duvet de Kelbi, soyeux et finement brodés. De belles poteries étaient disposées ici et là aux coins des murs ou sur de petites étagères. Et surement le meilleur : Il y avait un magnifique balcon de granit blanc surplombant tout le centre ville. Lina était excitée comme une puce et s'était levée très tôt pour profiter de tout cela, laissant Melodia se reposer plus longtemps.
Un plateau leur avait été livré : du lait de vie et du pâté de popo avec un bon crouton de pain croustillant et légèrement doré au four. Lina était au paradis ! Il y en avait pour, au moins, 4 personnes. Lina s'assit à la table en silence et commença à couper un morceau de pain et y tartina une tranche de pâté. Elle gouta et en savoura chaque bouchée. Elle n'avait jamais gouté un met aussi délicieux. « Si seulement j'étais riche ... » se dit-elle en mangeant un second morceau.

Melodia s'étira longuement depuis le coté gauche du lit. Lina lui adressa un sourire amicale et lui demanda poliment :

- Tu as bien dormi ?

Melodia était songeuse. A vrai dire, elle n'avait pas vraiment pu fermer l'œil de la nuit suite aux événements de la veille. Elle s'était tournée la majorité du temps du coté opposé de celui de Lina, les yeux à moitié fermés seulement, et avait réfléchi de longues, très longues minutes sur sa situation. Elle en avait conclu que c'était désormais désespéré pour elle. La violation du code des chasseurs, c'était une accusation relativement grave et elle se doutait bien que, malgré son rang social, personne ne pourrait l'aider à esquiver la sanction qui l'attendait le lendemain. Melodia rabattit ces bras le long de son corps et ne dit pas à Lina qu'elle ne s'était pas vraiment reposée :

- ça peut aller. La chambre te plait visiblement. Je t'ai entendu gambader ici et là dans la pièce au milieu de la nuit.
- Tu exagères !! Et oui, elle est magnifique ! Je n'avais jamais rien vu de tel. Je n'ai jamais eu la chance de pouvoir ne serait ce qu'en voir une auparavant.

Melodia rejoignit la jeune chasseuse à la table et glissa le couteau directement dans le pâté pour en sortir un petit morceau sur la pointe. Elle porta la nourriture à sa bouche et l'avala. Un sourcil se haussa sur son visage et reposa le couteau sur la table, à coté de la boîte de pâté de popo.

- Le pâté ne te plait pas ? Lui demanda Lina curieuse de sa réaction.
- J'ai l'habitude. Rétorqua Melodia le visage grave. Mais ce n'est pas ce qui m'inquiète le plus ce matin. Ajouta-elle.

Lina ne comprenait plus. Pourquoi Melodia était si frustrée après une journée mémorable comme la veille ? Pourquoi ne se réjouissait-elle pas des révélations qu'elle avait à faire ? C'était très excitant pourtant, elles allaient devenir des héros, de véritables Sherlock Holmes aux yeux du maitre de guilde !

- Qu'est ce qui ne va pas ? Aujourd'hui, on va toujours voir le maitre de guilde non ? On va lui raconter ce qu'on a vu !
- Rectification jeune fille, je serai la seule à aller voir le maitre de guilde et je préférerais ne pas à avoir à le faire …

Lina tapa du poing sur la table, se redressant sur ses jambes comme une fusée. Elle était soudainement furieuse contre sa compagne de chambrée.

- Mais … mais … J'y étais moi aussi ! Tu n'as pas le droit !

Un bruit retentit lourdement contre la porte. C'était la poignée de porte se trouvant au milieu. Quelqu'un désirait entrer. Melodia lui dit d'entrer et deux hommes armés de lance entrèrent dans la chambre, n'allant pas plus loin que le pas de la porte. Le plus costaud des gardes prit la parole et laissa sa grosse voix arriver aux oreilles des deux chasseuses attablées.
- Melodia Kardoki, le chef de la guilde désire s'entretenir avec vous immédiatement.

La colère de Lina s'agrandit exponentiellement, entrant désormais dans une colère noire. Melodia ne la laissa pas exploser. Elle se redressa d'un bond et lui mit une petite pichenette au niveau du nez, ce qui fit reculer la fille sous la violence du geste, ce qui ne paraissait pas évident quand on ne la ressentait pas. Ses deux mains autour de son nez, Lina était surprise, stupéfaite de la réaction de Melodia. Elle ne dit rien et souffrait en silence. Melodia, qui avait dormi au dessus des draps sans se déshabiller contrairement à Lina qui avait enfilé un petit peignoir parfumé à l'orange, se dirigeait sans tarder vers les gardes qui l'attendait pour l'escorter. Lina s'énerva de plus bel, restant toutefois à sa place :

- Tu me le paieras traitresse !

Melodia sortit de la pièce. Le garde qui se plaça dans son dos claqua la porte derrière lui, laissant ainsi Lina sans la moindre explication de ce qu'il se tramait vraiment. Dans sa tête, Melodia pensa fortement : « Ce n'est pas ce que tu crois ... ».



Quelques minutes plus tard, après avoir quitté l'auberge et traversé 2 ruelles éclairées par les premiers rayons du soleil, La petite escorte entra dans un grand bâtiment de pierres blanches finement taillées, demeure du célèbre conseil des chasseurs présidé par le chef de guilde lui même. Melodia s'arrêta devant la lourde porte, les bras dans le dos, et le garde frappa 2 fois à la porte et annonça la chasseuse :
- Melodia Kardoki est avancée. Puis je la faire entrer ?
Faisant un signe de la main de la faire entrer, le maître de guilde resta figé, tout comme les 4 autres membres qui étaient autour de lui, 2 à sa droite et 2 à sa gauche. Melodia entra et posa un genou à terre, baissant sa tête vers le sol. Le chef de guilde prit la parole sur un ton neutre :

- Relevez vous. Melodia se redressa et fit face au conseil, les jambes bien serrées, les bras le long du corps. Le chef de guilde reprit : Les événements d'hier m'ont été conté par les chasseurs et par les témoins qui vous ont aperçu dans l'arène. Votre courage a permis à une jeune fille de vivre. Sans vous, elle n'aurait très probablement pas survécu au terrible rathian qui l'attaquait et pour cela, le conseil vous félicite et vous transmets toute sa gratitude.

Melodia ne bougea pas et resta concentrée sur les paroles du maitre de guilde. Les autres membres du conseil se mouvèrent légèrement, sans pour autant prendre la parole. Une sentence avait d'ores et déjà été prise avant même l'arrivée de Melodia. Il n'y avait pas lieu à intervenir pour eux. Le maitre de guilde reprit sous les yeux de Winmal la légende qui venait d'entrer discrètement dans la pièce, derrière les sièges alignés du conseil.

- Toutefois, vous avez exécuté un rathian préalablement capturé dans l'arène. Ces accusations sont-elles véritables ?

Melodia ne baissa pas les yeux. Elle ne fit qu'adhérer aux accusations d'un hochement de tête en ajoutant simplement :

- Oui maître, c'est vrai ...

Winmal regarda fixement Melodia. Il savait aussi bien qu'elle que la situation était injuste, elle qui avait apporté son aide et qui allait bientôt supporter une sanction qu'elle ne devrait pas recevoir selon lui.

- En temps que chasseuse, vous savez qu'abattre un monstre préalablement capturé est une violation grave au code d'éthique des chasseurs de la guilde.
- Oui maître, la règle n°6 du code. J'assume ces faits. Cependant, je … Sans s'interrompre, le maître de guilde continua à dévoiler son verdict :
- Le conseil est conscient de ce que vous avez apporté dans la bataille mais aucune entorse au règlement ne peut être toléré dame Kardoki. Ainsi, par ce jugement, vous êtes relevée de vos obligations de chasseuse de la guilde et vous êtes également condamné à quitter la capitale pour une durée d'une année après quoi un nouveau jugement de ré-inclusion sera votée si votre comportement fut exemplaire durant ce temps imparti.

Winmal prit alors sa défense en tentant d'obtenir une sanction moins forte pour celle qui avait bondit dans l'arène sans réfléchir et au péril de sa vie :

- Maitre, si je peux me permettre, n'est-il pas possible d'obtenir une relax ne serait ce que partielle pour celle qui a risqué sa vie pour préserver la vie d'une jeune chasseuse sans défense ? Tuer le rathian apparaissait nécessaire pour distraire le Devil Jho et n'affronter que 2 diablos, ce qui est déjà relativement difficile en soit, même pour un chasseur expérimenté.
- Nous entendons bien vos paroles Winmal mais vous savez que le conseil ne peut tolérer une telle chose. De plus, nous avons déjà pris en compte ces éléments dans notre décision. C'est justement ce qui évite un emprisonnement pur et dur. Croyez bien, dame Kardoki, que cette décision nous peine nous aussi ...

Melodia ne changea pas son attitude. Elle répondit :

- Au moment précis où j'ai tué ce rathian, je savais à quels sanctions je m'exposais maitre. Quand dois je quitter la ville ?
- Votre escorte vous attend déjà à la porte de cette pièce. Vous partez immédiatement.
- Bien maitre.



Lina traversa plusieurs rues d'un pas vif. Mais où étaient-ils tous passé ces maudits gardes ? Ou était Melodia ? Lina ne se remettait pas de sa trahison envers elle. Elle cherchait désespérément le chemin où on pouvait trouver le chef de la guilde. Elle questionna des dizaines de personnes, sans jamais réussir à suivre leurs indications pourtant pas toujours mauvaises. Par chance, Lina aperçu le vieil homme de l'arène !

- Winmal ! Winmal la légende ?
- Qui me demande ? Fit-il en se tournant vers la chasseuse. Je te reconnais petite. Lui dit-il d'un regard amusé.
- J'étais dans l'arène débutant hier. Où puis je trouver Melodia et le maitre de la guilde ?
- Pourquoi veux tu trouver le maitre de guilde petite ?

Lina se dit qu'il était une légende ici. Il était surement une des personnes les mieux placées pour comprendre ce qu'elle avait vu avec Melodia la veille. Après tout, avec ce que Melodia venait de lui faire ce matin en allant seule à la guilde, il n'y avait pas de raison qu'elle se prive d'en parler à Winmal seule également. L'homme l'écouta très intéressé même s'il ne savait pas qui croire réellement. Ne montrant aucun signe de frustration ou de dépit, il écouta le récit de la jeune fille avec attention et la laissa terminer. Lina continua :

- Vous en pensez quoi vous qui êtes un chasseur de légende ?
- Tu m'apprends des choses là petite. C'est Melodia qui t'a guidé sur cette piste ?
- Pas plus que cela. Mentit Lina qui désirait se faire mousser devant Winmal. D'ailleurs, savez vous ou je peux trouver cette traitresse ?
- Pourquoi l'accuser de traitrise ? Demanda interloqué le vieux chasseur.
- C'est une longue histoire … Ou puis je la trouver s'il vous plait ?
- Elle a du quitter la ville désormais.
- Quoi ? Répondit Lina sur un ton plus énervé qu'au début de la discussion. Merci ! Lui cria-elle en se dirigeant vers les portes de la ville.

Elle s'arrêta brusquement et s'adressa de nouveau à Winmal : Gardez pour vous ce que je vous ai révélé pour l'arène ! Il ne faudrait pas affoler la population !

- Je te le promets. Lui répondit Winmal en la regardant s'éloigner en courant, un sourire encore plus long qu'au début de la brève discussion.

Lina courut à toute vitesse dans les rues, bousculant quelques personnes par moment lorsqu'un mur se dressait devant elle. Malmenée dans sa course, Lina était déterminée à rejoindre Melodia pour régler ces comptes avec elle. Elle n'avait rien d'autre à faire de toute façon. Les tournois avaient été gâché, elle ne pourrait jamais faire valoir l'histoire qu'elle avait à raconter sans l'aide de Melodia qui était désormais son ennemie et, de toute façon, elle n'avait plus grand chose à faire ici, ne vivant qu'au jour le jour sans jamais savoir où s'abriter la nuit en temps normal. Elle se demandait ce qu'elle allait bien pouvoir faire à son ennemie pour se venger. Elle savait qu'elle n'avait pas la moindre chance mais, de toute façon, elle savait aussi que Melodia ne lui ferait aucun mal. A quoi bon l'avoir sauvée la veille sinon ?!

Un homme la vit passer en trombe et la reconnu aussitôt, tout comme Winmal peu de temps avant. L'homme se mit à trotter derrière elle, marquant une distance de sécurité sans toutefois la perdre de vue. Lina s'essoufflait mais poursuivait sa route sans en démordre, la rage au ventre.  

_________________


Dernière édition par Melodia le Ven 20 Avr - 07:46 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Melodia
Déesse de la miséricorde

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2012
Messages: 503
IG: Melodia
Rang: 216
Localisation: -
Sexe: Féminin

MessagePosté le: Ven 20 Avr - 07:42 (2012)    Sujet du message: La chasse aux monstres, TOME I (Monster Hunt I) Répondre en citant

Chapitre III, Lina l'orpheline

 
Melodia était amer mais elle savait qu'il n'y avait pas d'autre solution. Elle était sortis de la salle du conseil sans dire un mot, sans contester, sans revendiquer sa cause et surtout sans dire ce qu'elle avait pu constater dans l'arène malgré le mystère de ce jour là. En étant rayée du tableau des chasseurs de la guilde, elle perdait tous ces droits en temps que chasseuse et elle ne disposait plus de la même confiance des vétérans et des patriarches qui dirigeaient la guilde. Tout cela n'était désormais plus de son ressort, aussi injuste soit-il. Raccompagnée aux portes de la ville, Melodia se retourna simplement vers la ville après avoir parcouru quelques mètres, mais garda le silence. Les mots restaient coincés en travers de sa gorge.
 
  
Ce que Melodia regrettait le plus sur le moment, c'était de ne pas avoir pu rendre visite à Joseph Still, ce marchand combinateur au succès reconnu dans la capitale. La veille, lors du sauvetage de la jeune Lina, Melodia avait quasiment vidée sa sacoche au combat. En effet, elles avaient utilisées un transporteur, 3 bombes de fumée, une ration, un piège et cette étrange bombe de gravité relativement rare, sans compter les bombes tranquillisantes qu'il avait fallu pour endormir le rathian. En revanche, elle restait une chasseuse malgré tout, même en dehors de la guilde. Cette liberté, personne ne la lui avait enlevée et c'était l'opportunité d'entamer un long voyage à la découverte de certains endroits du monde qu'elle n'avait encore jamais eu la chance de voir. Melodia suivit le chemin qui la porterait loin de la ville en entamant la petite montée que celui-ci faisait. A mi chemin du sommet, une voix se fit entendre au loin :  

 
- Où vas tu comme ça ?
  
Lina était enfin arrivée aux portes de la ville. Les gardiens ne lui avaient pas fait barrage. C'est plutôt dans le sens inverse qu'ils sont réticents, tel était leur travail au quotidien. Elle courut vers Melodia, la jaugeant comme un adversaire. Elle dégaina sa hachette en cours de route et s'arrêta à quelques pas d'elle, légèrement en contrebas, en position de garde. Agressive uniquement pour s'imposer, elle ajouta nerveusement :
 
  
- Tu m'as trahie !   
- Tu ne m'attaqueras pas … Répondit Melodia calmement.   
- Je le ferai ! Tu m'as trahie, tu as été voir la guilde sans moi !   
- Je ne me battrai pas contre toi. Apprend à te maitriser bon sang, tu ne sais même pas de quoi tu parles !  
- Je crois ce que je vois !  
- J'ai été banni de la guilde. Il n'y a pas de réjouissance ni de joie à tirer de cela.
 
  
Lina apparut soudainement stupéfaite. Comment la personne qui lui avait sauvé la vie pouvait être relevée de ces fonctions de chasseur au sein de la guilde ?
 
  
- Mais … mais … pourquoi ?   
- Tu devrais le savoir, tu es une chasseuse débutante de la guilde. J'ai tué une bête dans son sommeil après l'avoir piégée. C'est contraire aux règles et j'ai été sanctionné pour cela.   
- Mais tu n'avais pas le choix ! Nous y aurions laissé la vie sans ça.   
- Alors nos vies valent plus que celles des autres créatures qui nous entourent ? Tuer un kelbi pour se vêtir et tuer un Popo pour se nourrir, ça n'a rien à voir avec le fait de tuer 100 kelbis pour assouvir sa soif de cupidité. Par principe naturel et loyal, je n'avais pas le droit d'ôter la vie à ce rathian dans un état aussi vulnérable que le sien, même en dépit de nos vies.   
- C'est injuste … Je ne sais pas quoi dire ...  
- Il n'y a rien à dire. Range ton arme et retourne en ville maintenant, tu ne peux pas être avec moi en temps que chasseuse de la guilde  

 
Melodia tourna les talons et se remit en route vers la forêt, laissant Lina derrière elle. Lina ne l'entendait pas de cette oreille. Elle rangea rapidement sa hache et rattrapa Melodia par le bras.
 
  
- Je viens avec toi.  

 
Sans la regarder, Melodia se doutait qu'elle allait avoir une réaction stupide et c'est exactement ce que son interlocutrice venait de faire.
 
  
- Tu es sourde ? Je suis B.A.N.N.I.E. Tu ne peux pas m'accompagner, c'est contre la règle n°9 du code des chasseurs de la guilde.   
- Je me fiche pas mal d'un code qui m'aurait couté la vie si tu ne l'avais pas transgressé. Je me fiche d'une guilde qui ne maitrise pas des failles comme celle que nous avons découverte hier. Laisse moi t'accompagner s'il te plait … Tu m'as montré plus de choses que quiconque en peu de temps dans l'arène … C'est avec toi que je deviendrai une grande chasseuse.
 
  
Melodia fronça les sourcils et se tourna vers Lina, retirant son bras de son emprise, lui jetant un regard assez noir. Elle se chercha des arguments : 
  
- Je ne pourrai pas supporter ton mauvais caractère un jour de plus de toute façon. Trouve toi une autre partenaire, de la guilde de préférence.
 
  
Lina s'attendrit soudain à l'extrême, pour prouver à Melodia qu'elle était capable de se maitriser, même si elle le fit à contrecœur, la remarque l'ayant réellement blessée. Mielleuse, Lina lui répondit en enlevant les plis qu'elle avait fait sur le tissu de la manche de Melodia :  

 
- Je peux être très aimable et serviable tu sais. Regarde, j'ai enlevé les plis. Tu devrais apprécier le sacrifice que je fais pour toi. Je suis prête à tout pour ne pas te laisser partir seule. Je ne suis pas prête à ne plus te revoir ...  

 
Même si elle savait que Lina se forçait et se moquait éperdument d'elle, Melodia fut touchée par les dernières paroles de Lina. Cette fille était difficile à cerner : Tantôt très calme et posée, tantôt brusquement violente et vulgaire. Elle était caractérielle, insatisfaite, provocatrice mais aussi extrêmement douée … Melodia ne résista pas longtemps : 
  
- Tu es libre de faire ce que tu veux. Quitte la guilde si ça te chante. La seule chose que je te demanderai, c'est d'écouter mes conseils de chasseuse plus expérimentée que toi. Tu as trop tendance à foncer tête baissée.
 
- Je vais essayer. Répondit Lina avec un sourire large aux lèvres, heureuse de pouvoir continuer sa route avec elle.   
- Tu as toutes tes affaires ?  
- Je voyage léger. On va ou ?  
  

 
  
Les deux chasseuses firent route vers la forêt. On pouvait désormais l'apercevoir au loin. Elle semblait touffue et encore bien verte pour la saison. Seules quelques feuilles jaunes, orangées ou rouges pointaient ici et là, le vert restant la couleur dominante sur tous les arbres. Lina donnait des coups de pied dans les gros cailloux qu'elle croisait, les envoyant traverser de petites haies le long du chemin ou plongeant directement dans le petit ruisseau qui coulait sur sa droite. Melodia avançait décontracté et dans ses pensées.
 
  
- Tu ne m'as pas dit où on allait boss ?  
- Ne m'appelle pas comme ça ! On va aller du coté de la Toundra, très au nord, nord-est de la capitale. Il faudra absolument qu'on s'équipe chaudement avant d'arriver et surtout, se trouver des armes élémentaires de feu, de préférence.   
- C'est toi le boss. Lui répondit Lina toujours dans son optique de la parfaite petite assistante chasseuse.   
- Tu comptes te moquer de moi longtemps comme ça ?
 
- Je ne me moque pas de toi boss ! Lina éclata de rire, ce qui fit apparaître un léger sourire sur les lèvres de Melodia. Melodia lança la discussion, désireuse de connaître un peu mieux sa nouvelle compagne de chasse étant donné qu'elles sont désormais vouées à combattre ensemble.
 
  
- Parle moi de toi.   
- Qu'est ce que tu veux savoir ? Répondit Lina calmement, ne savant pas quoi dire précisément sur elle même.   
- Je veux tout savoir. Comment es tu arrivée à la guilde ? D'où viens tu ?
 
  
Lina réfléchit un instant, cherchant comment elle allait tourner son récit. Se grattant le menton, remettant une petite mèche en place, elle resta silencieuse quelque temps, tout en continuant de marcher aux cotés de Melodia. Elle commença alors :  
  
- Et bien, je n'ai jamais vu mes parents. J'ai été recueillie par une famille du coté de Pelfonheim, à quelques kilomètres de la Toundra. Je n'ai plus aucun souvenir d'un passage de mes 15 ans. J'étais partis de chez moi depuis un moment, à l'aventure. Je me suis réveillée dans une maison, seule, dans un village qui m'était inconnu. J'ai voyagé seule à partir de ce moment. Je ne sais pas ce qui s'est passé. Je n'ai jamais cherché à comprendre et je ne préfère pas aller creuser ce passé là. Tu m'as rencontré à la capitale de la guilde par hasard. J'étais venue ici pour tenter de gagner un peu plus d'argent pour survivre …  
- Tu es orpheline ? Voilà qui explique ton coté débrouillard. Qui t'a appris à te battre comme tu l'as fais dans l'arène ?  
- J'ai appris seule ou en regardant d'autres chasseurs.   
- Tu as vraiment vu d'autres chasseurs danser comme tu l'as fait dans l'arène ? Je n'avais jamais rien vu de tel ! Se questionna Melodia doutant de ce que Lina venait de dire.   
- Non non, ce style de combat m'est propre ! J'ai beaucoup de facilité d'esquiver ainsi.   
- Tu ne t'es pas entrainée ?!   
- Peu. J'arrive à sauter très haut, à faire un tour complet dans les airs sans problème. J'utilise cette faculté pour perfectionner mon style de combat.   
- Tu es vraiment unique.  

 
Lina lui envoya un sourire gratifiant de l'avoir écouté et de ne pas insister sur certaines choses embarrassantes de son histoire. C'est ce coté rassurant et peu curieux qui lui plaisait chez Melodia. C'est comme si elle savait ce qui était gênant, point sur lesquels elle n'insistait pas. Sa présence lui plaisait également. Après tant de temps seule, Lina appréciait vraiment d'être comprise et mise en valeur à ce point par une inconnue encore hier.
 
  
Un homme s'approcha au loin, droit dans leur direction. L'homme les regardait avec insistance, les salua de la main et s'arrêta juste après les avoir croisées. Il se retourna vivement et appela Melodia :  

 
- Mais oui, c'est bien vous, vous vous souvenez de moi ?  

 
Grand, brun, les traits fins et le regard doux, l'homme semblait plutôt costaud et était habillé d'une tenue classique de Loc Lac, la tenue de la capitale. Ces habits étaient propres. Cette sortie semblait plus être une promenade plutôt qu'une chasse à proprement parler.
  
- Veuillez me pardonner, mais je ne vois pas de quoi vous parler. Répondit Melodia gênée de ne pas connaître cet homme qui semblait la reconnaître.   
- Souvenez vous, j'étais dans l'arène quand Winmal la légende a mené la riposte de sauvetage.
 
- Je suis désolée, je ne me souviens plus des visages qui étaient présents pour la plupart. Merci d'être venu ...  

 
Lina observa l'homme, méfiante de son intrusion dans leur discussion basée sur elle. C'est comme si elle était jalouse soudainement qu'on lui accapare son amie sous son nez. Elle non plus ne se souvenait pas de l'homme.

 
- Ce n'est pas grave. Où allez vous toutes les 2 en cette fin de matinée ? Vous ne restez pas pour voir la fin des tournois ? Ils reprendront quand les problèmes techniques seront réparés.
 
  
Melodia resta vague et répondit simplement :
 
  
- Nous avons décidé de quitter la ville suite aux incidents. La fête est malheureusement gâchée selon moi.   
  
L'homme l'écouta et observa le regard méprisant de Lina du coin de l'œil, se replaçant rapidement sur Melodia qui semblait plus sympathique.   
  
- C'est compréhensif. Je n'ai plus qu'à vous souhaiter un bon voyage alors. Au fait, je me nomme Julien Stieglitz, prétendant au titre de meilleur chasseur de grand monstre. Je serai ravi de vous revoir en de meilleures circonstances. Où vous dirigez vous ?

 
Toujours aussi vague, Melodia dit simplement : 
  
- Vers le nord. Nous n'avons pas de destination précise. On a encore beaucoup de chemin à parcourir. Au revoir Julien.   
- Au revoir Melodia. Ton prénom m'échappe petite, tu t'appelles ?!  
- LINA ! LINA PORTAN ! En insistant sur les syllabes afin que son nom rentre bien dans la tête de Julien. Lina semblait vexée d'être une parfaite inconnue à ses yeux.   
- Bien, j'espère te revoir aussi un jour Lina. Tu as fait bonne impression dans l'arène hier.

 
Lina arborait une mine flattée et prétentieuse face au compliment de Julien. Les saluant de nouveau de la main, Julien reprit sa route en direction de la ville. Melodia et Lina continuèrent leur chemin, parlant à voix basse de leur rencontre. 
  
- T'a vu ! Il te connaissait ! Dit Lina surprise.   
- En effet, comme beaucoup … Répondit Melodia comme si elle était blasée d'avoir été reconnue.   
- ça ne te fait pas plaisir à toi ?  
- Pas plus que cela.
 
  
Lina ne chercha pas plus loin. Elles continuèrent à s'enfoncer sur le chemin arrivant enfin à l'orée du bois. La journée s'annonçait longue et épuisante. Cette forêt est immense.   

_________________
Revenir en haut
n425
Illustres d'Epica

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2012
Messages: 92
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Avr - 14:33 (2014)    Sujet du message: La chasse aux monstres, TOME I (Monster Hunt I) Répondre en citant

Ouah....

Ça fait deux ans que cette fic est sur le forum.

Super histoire ! Je t'applaudis.

J'espère que tu auras le courage de continuer cette superbe épopée...(Bien sur, c'est seulement à toi de décider;) )

Le seul point assez négatif, c'est que, je trouve, qui il y a beaucoup de répétitions de nom.

Cordialement,
V.
_________________
http://endless-manga.com/

Deus ex machina

http://www.loups-garous-en-ligne.com/?p=Sadistic
Revenir en haut
Melodia
Déesse de la miséricorde

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2012
Messages: 503
IG: Melodia
Rang: 216
Localisation: -
Sexe: Féminin

MessagePosté le: Mer 9 Avr - 22:04 (2014)    Sujet du message: La chasse aux monstres, TOME I (Monster Hunt I) Répondre en citant

ça fait vraiment un bail ... faudrait que je m'y ré-attèle doucement mais j'apporterais probablement des modifications à ce qui a été fait. J'ai perdu depuis longtemps l'original de ce document WORD d'une bonne vingtaine de pages. Je vais le refaire grâce à la trace sur le forum. C'était pas franchement terminé, loin de là.

EDIT : Ouch ! Là où ça pique vraiment, c'est qu'elle était bien plus longue que ça déjà ... Faut absolument que je retrouve une trace car c'est déprimant de devoir tout refaire ...

EDIT2 : Après quelques recherches, je suis contente de pouvoir vous dire que j'ai retrouvé le document en question. Il fait 68 pages sur WORD sans être finis
_________________
Revenir en haut
Teva
Illustres d'Epica

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2014
Messages: 48

MessagePosté le: Jeu 10 Avr - 09:28 (2014)    Sujet du message: La chasse aux monstres, TOME I (Monster Hunt I) Répondre en citant

Surtout que tu sais que j'en étais friand moi
_________________
Revenir en haut
n425
Illustres d'Epica

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2012
Messages: 92
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 10 Avr - 15:45 (2014)    Sujet du message: La chasse aux monstres, TOME I (Monster Hunt I) Répondre en citant

68 pages ?!

Respect.
_________________
http://endless-manga.com/

Deus ex machina

http://www.loups-garous-en-ligne.com/?p=Sadistic
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:43 (2016)    Sujet du message: La chasse aux monstres, TOME I (Monster Hunt I)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Epica ~ Monster Hunter 3 Ultimate Index du Forum -> Abysses d'Epica -> Corbeille ou y'a pas pied Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com